« Choisir la création m'a permis de fonder une entreprise correspondant à mes valeurs. » Rencontre avec Fatma Jacson, dirigeante d'Almas Propreté.

 

1. Ça commence comment ?

C’est par hasard que j’ai démarré dans la propreté en 2006 pour un remplacement d’un contremaître en congé maternité dans une petite entreprise. Je n’avais aucune expérience hormis quelques petites missions réalisées en parallèle de mes études. J’ai ensuite évolué sur différents types de postes pendant dix-sept ans. J’ai découvert, dans ce secteur, des personnes extraordinaires.

2. Pourquoi créer son entreprise ?

Avant de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale, j’ai suivi plusieurs formations. Et le fait d’opter pour la création m’a permis de fonder une entreprise qui corresponde à mes valeurs, qui sont le respect mutuel, la bienveillance, la responsabilité, l’égalité et l’intégrité. J’ai créé Almas Propreté en octobre 2022 à Dijon. L’entreprise emploie six salariés et intervient dans le tertiaire, les cabinets médicaux, salles de sport et magasins. Nous avons développé un savoir-faire dans la conciergerie, l’entretien d’appartements en location saisonnière, qui commence à être reconnu avec 48 appartements gérés. En parallèle du nettoyage professionnel, une seconde structure est dédiée aux particuliers.

Le côté humain. Dès le début, j’ai été accueillie d’une manière incroyable par les différents intervenants qui m’ont beaucoup appris.

3. Le contrat dont vous êtes la plus fière ?

Avec une salle de sport. Ce client est là depuis le démarrage et nous avons une belle relation de confiance. En termes d’image, c’est très positif pour l’entreprise. Ce client est le premier à avoir accepté de décaler rapidement les horaires en journée.

4. Des actions sociales concrètes ?

Le travail en continu et/ou en journée en est une. Aucun de nos clients n’est réticent, au contraire. Il en est de même pour les salariés qui voient leur travail reconnu, respecté et valorisé. Je souhaite aussi proposer des contrats avec des horaires importants et deux de mes collaborateurs sont à temps plein. Un salarié épanoui assurera forcément de bonnes prestations.

5. Pour une meilleure attractivité ?

Faire savoir que la propreté est une belle profession qui offre de nombreuses possibilités de formations et d’évolutions. Il existe des parcours incroyables et j’ai pu moi-même accompagner des agents pour devenir responsables de secteur. Il serait intéressant aussi de faciliter l’intégration des jeunes plus tôt, en parallèle de leurs études.

6. Si vous deviez changer quelque chose dans la profession ?

Pour améliorer l’image de la profession, je ferai collaborer ensemble les entreprises de propreté plutôt que d’essayer de changer les choses chacun de son côté. Nous avançons tous ensemble, avec l’aide de la FEP, mais nous devons aller encore plus loin !

7. Le projet qui vous tient le plus à cœur ?

Continuer de développer l’entreprise tout en préservant la proximité avec mes salariés et mes clients.

8. L’entreprise de propreté idéale en trois mots ?

Trois mots, ce n’est pas assez ! Respect et bienveillance qui ne font qu’un, réactivité et engagement.

Almas Propreté 

Région : Siège social à Chevigny St Sauveur - Côte d’Or

Effectif :  6 salariés    

Chiffre d’affaires : 180 000 €

Deux dates qui comptent : 

2006 : début dans le secteur de la propreté

2022 : création de l’entreprise en octobre