Plébiscitée pour son haut pouvoir de nettoyage, d’assainissement et de désinfection, la vapeur est entrée par la grande porte des solutions de propreté durables en milieux professionnels. Dans ce contexte inédit, l’avantage du sans-contact, du gain de temps, de l’efficacité et du confort opérationnels en font une alternative sérieuse aux pratiques classiques du marché. 


À l’instar des produits d’hygiène et d’entretien, dont l’offre a explosé de plus de 134 % en 2020 selon l’Afise (association française des industries de la détergence, des produits d’entretien et d’hygiène industrielle), la crise sanitaire aura également agit comme une locomotive pour les équipements vapeur, déjà en vogue dans les foyers français et les environnements professionnels. Éprouvée en milieu hospitalier et médical, où la désinfection est d’importance vitale, cette technologie adaptée aux contraintes d’une variété de secteurs d’activité a progressivement gagné ses galons sur le front sanitaire, combattant germes, bactéries, virus, graisses, acariens et allergènes à renfort d’une température élevée et haute pression, mais également de systèmes de plus en plus sophistiqués pour atteindre des normes de propreté rigoureuses. Nettoyante, désinfectante, assainissante, il n’en fallait pas plus pour convaincre un nombre croissants d’adeptes, des acteurs de la propreté en quête d’efficacité, de fiabilité et de solutions responsables, à l’heure d’une injonction de prestations et d’actions préventives à haute fréquence. « Si nos équipements professionnels profitent d’une progression constante depuis plus de 20 ans, nous avons encore une bonne marge de développement », commente Ludovic Bourrié, responsable national des ventes professionnelles pour le fabricant Polti, l’inventeur de la première centrale vapeur domestique, pour qui le marché n’a pas encore atteint sa maturité. « Passé l’effervescence des débuts, cette période aura permis d’éveiller durablement les consciences sur les avantages combinés de cette technologie, de mesurer le rôle de la propreté, et remis en lumière son rôle crucial en matière de sécurité, de santé des clients, des usagers finaux et de protection environnementale. ». 
 

L’eau, de multiples ressources

De l’eau, rien que de l’eau. Imparable, l’argument plaide en faveur d’une politique d’hygiène durable, exempte de l’usage de détergent et autres substances chimiques nocives pour le vivant. « Cela va dans le sens de l’histoire, poursuit Ludovic Bourrié. La vapeur permet à la fois de nettoyer en profondeur, sans effort, mais elle s’inscrit aussi dans ce protocole nécessaire du sans-contact pour éliminer de façon radicale et instantanée les micro-organismes, détruisant 99,999 % des virus, dont la Covid 19. L’économie réalisée sur la consommation de l’eau par rapport à un nettoyage classique est un autre atout non négligeable ; un litre étant généralement suffisant pour couvrir 100 m2 carrés de surface. » Substitués ou utilisés en supplément des techniques traditionnelles, les nettoyeurs vapeur/aspirateur revendiquent également leur performance sur les zones difficiles d’accès, mais également une polyvalence sur un éventail de surfaces, tissus et objets, qui encourage la mise au placard d’un produit pour chaque usage : « C’est tout l’avantage d’un nettoyage professionnel avec aspiration, qui, à chaud ou à froid, est pensé à la fois pour les petits périmètres de bureaux comme les grands espaces, explique Ludovic Bourrié. À partir d’une eau chauffée à 155 °C et au-delà selon les appareils, la puissance de la vapeur génère à la fois d’excellents résultats de désinfection contre les virus, germes, bactéries, mais assure également l’extraction et l’élimination des saletés tenaces sur des matières aussi variées que les vitres, plans de travail, tapis, moquettes et autres tissus d’ameublement. Si elle justifie un certain investissement au départ, cette pluralité de fonctions permet de gagner un temps précieux sur la prestation et de réaliser des économies substantielles sur une armada de produits d’hygiène. » 

L’engagement vers un cycle propre, à 360°

Sur un marché de la désinfection en ébullition, quelle innovation peut-on attendre des fabricants misant sur une technologie qui, fondamentalement, se suffit déjà à elle-même ? Pour la marque de référence italienne, l’enjeu a pour sa part accéléré le développement d’une solution brevetée, commercialisée au cœur de la crise sanitaire, qui, comme l’ensemble des appareils Polti, répond à la haute exigence de la nouvelle norme AFNOR NF T72-110. « Dédiée aux environnements à risque de contamination biologique, cette solution utilise la vapeur saturée, sèche et surchauffée jusqu’à 180 °C, détaille le responsable. Quelques secondes suffisent pour envelopper les environnements et désinfecter sans aucun contact les surfaces, tissus et objets, n’occasionnant aucune empreinte humide pendant et après le traitement. Une technique idéale pour répondre au besoin de désinfections fréquentes tout au long de la journée, même lorsque les occupants sont à proximité. » Selon Polti, la mise en visibilité opérationnelle fait également partie des attentes fortes des entreprises : « Pour cela, nous avons développé un modèle professionnel répondant aux exigences de traçabilité, qui enregistre les actions de désinfection et édite un reporting en fin de tâche. » En phase avec les nouveaux usages, l’attention portée à l’ergonomie ajoute à la différentiation des acteurs de la vapeur, essentielle pour opérer en environnement contraint et améliorer le confort d’utilisation des agents sur le terrain. Et comme une promesse de solution durable ne saurait se soustraire d’un engagement à la mesure du défi environnemental, réduire son impact écologique représente pour le fabricant un renfort de légitimité sur le marché : sensibilisation au recyclage des anciens appareils, éco-participation, éco-conception, solutions à faible consommation d’eau…, « s’inscrire dans l’air du temps, c’est aussi promouvoir une offre ancrée dans une démarche globale, à l’échelle interne et commerciale », conclut Ludovic Bourrié. 

L’hygiène sur tous les fronts 

1-img-polti_Page_1_Image_0004.jpg1-img-polti_Page_1_Image_0003.jpg

Polti développe une gamme professionnelle de nettoyeurs vapeur et de dispositifs de désinfection à la vapeur conçus pour une utilisation fréquente et intensive. Les appareils de la gamme de nettoyage POLTI VAPORETTO MV utilisent tous la double fonction vapeur + aspiration pour un nettoyage naturel, en profondeur, fréquent et intensif. La vapeur combinée à la fonction injection extraction avec détergent permet de nettoyer très efficacement les tapis, les moquettes et les tissus d’ameublement. La vapeur à 180° C des appareils de la gamme POLTI SANI SYSTEM (brevet exclusif Polti) est fortement recommandée pour l’assainissement et les opérations répétées de désinfection. Le CIMEX ERADICATOR, qui fonctionne sur le même principe, est couramment utilisé pour le traitement des punaises de lits. Tous les appareils de la gamme professionnelle ont été conçus et sont fabriqués en Italie.

Qui sommes nous ? 

Polti est une entreprise italienne leader dans les applications de la vapeur, tant pour le repassage que pour le nettoyage dans les domaines domestique et professionnel. Grâce à des produits innovants et à 200 brevets, elle a changé les habitudes de consommation dans plus de 50 pays depuis 1978, proposant une approche contemporaine et durable de l’hygiène : la vapeur est toujours au cœur de son activité, avec ses effets nettoyants puissants et naturels avérés. Des produits tels que Polti Vaporella, la première centrale vapeur avec chaudière à usage domestique, et Polti Vaporetto, le nettoyeur vapeur avec chaudière haute pression, incarnent l’histoire de l’entreprise et sont toujours une référence en matière de savoir-faire et d’expérience. Au fil des années, Polti a développé une solide expertise dans le nettoyage et la désinfection professionnels, avec des lignes dédiées à l’efficacité prouvée : Polti Sani System et Polti Vaporetto. Polti prend soin des personnes de manière responsable, en proposant des solutions qui peuvent améliorer la qualité de vie, dans le plein respect de la nature. L’entreprise représente aujourd’hui 250 employés et 70 millions de chiffre d’affaires.