Zone éminemment sensible des environnements de travail, brassant continuellement quantité d’individus attentifs aux services et équipements, le bloc sanitaire exige un entretien visible, performant, connecté en permanence aux besoins des utilisateurs. Si les fabricants et distributeurs ont dû s’adapter de façon inédite en ces temps bousculés, tant sur la livraison que sur l’ajustement des consommables, la crise sanitaire a aussi rappelé l’impérieuse nécessité d’innover pour tendre vers des stratégies plus durables et responsables. 

À la croisée des chemins, le bloc sanitaire est probablement la « vitrine » la plus révélatrice du niveau d’hygiène déployé dans l’ensemble d’un établissement. Carrefour d’interactions sociales, cinq minutes suffisent pour en juger la prestation, la qualité des produits utilisés, la fréquence d’entretien et les services dédiés au quotidien, gages déterminants de satisfaction de centaines de visiteurs, clients et occupants qui s’y croisent. Acteur incontournable de la santé et de la sécurité au travail, ce n’est pas un hasard si ce pôle soumis à des flux constants dû refléter plus qu’un autre le parti-pris des organisations en la matière, scrutées à la loupe depuis les débuts de la crise sanitaire. Enjoints à communiquer leur expertise, mais aussi à s’adapter aux nouvelles exigences de performance et au bouleversement des pratiques des entreprises de propreté, les fabricants auront eu en amont un rôle clé à jouer, celui d’un partenaire solide et réactif pour répondre à des attentes et des contraintes inhérentes à chaque environnement. « Beaucoup de nos clients nous ont sollicités pour être accompagnés sur les protocoles d’hygiène, le mode opératoire du lavage des mains, sa fréquence, etc., pour lesquels nous avons conçu une signalétique et des prérequis à décliner dans les espaces dédiés, témoigne François Brochet, directeur commercial Facility Management et Industrie au sein du groupe Paredes, distributeur et fabricant de produits d’hygiène. Un an après, l’objectif est de poursuivre ce travail de préconisation pour maintenir l’état de vigilance, ancrer les protocoles et les bonnes pratiques dans les habitudes, rester connecté au besoin pour garantir à la fois la sécurité de nos clients et celle des utilisateurs finaux. » 

Coller à l’évolution des besoins 


Si cette injonction du « sans contact », au sens propre, aura eu le mérite de confirmer le bénéfice protocolaire des produits à usage unique dont Paredes a été l’initiateur il y a 70 ans, le pionnier des bobines d’essuyage à base de ouate de cellulose ne se repose pas pour autant sur ses lauriers : « Totale ou partielle, la fermeture des sites aura permis de faire bénéficier à nos clients de la largeur de notre offre de service et de les accompagner sur le terrain, via l’apport de protocoles, de distributeurs de gel hydroalcoolique, de produits de désinfection ou encore d’EPI. » 

p-2_Page_1_Image_0002.jpg
François Brochet, directeur commercial Facility Management et Industrie au sein du groupe Paredes, distributeur et fabricant de produits d’hygiène.

Mieux consommer sans concession sur l’hygiène et l’environnement


À demande de flexibilité, posture agile : à l’heure où le télétravail se systématise, que l’anticipation des usages, des flux de circulation et des niveaux de fréquentation des locaux remet en question des cadences de livraison auparavant plus linéaires, la souplesse dans la livraison de consommables participe également d’une attente d’ajustement face à des rythmes et des besoins en quantité plus variables : un levier pour mieux consommer, plus raisonnablement, sans concession sur l’hygiène et la protection environnementale. « Dans cette logique, l’essuie-main papier à découpe automatique représente l’une des pratiques les mieux indiquées, par ailleurs considérée par l’OMS comme la plus hygiénique (plus faible risque de contaminations croisées). De surcroît, l’utilisation de ouate recyclée, qui concerne également le papier toilette, traduit concrètement notre choix stratégique de concilier optimisation économique et respect de l’environnement, relate François Brochet. Mais l’accompagnement consiste aussi à inciter aux meilleurs choix de produits, notamment ceux qui demandent le moins de manutention sur des points de désinfection régulière, ou encore à faire éco labelliser/éco certifier la plupart de notre production, afin qu’elle soit systématiquement proposée à nos clients. De notre démarche RSE à son application sur le terrain, c’est toute la chaîne de valeur qui est embarquée dans cet enjeu. »

p-2_Page_1_Image_0001.jpg

L’e-hygiène entre en scène  


Être au diapason des besoins et des usages exigera également, pour le fabricant lyonnais, la maîtrise globale d’une chaîne de valeur qui fut de tout temps son cœur d’expertise, impliquant le réapprovisionnement ainsi que l’installation et la maintenance des distributeurs de la cabine sanitaire. Exit le risque de pénurie et d’excédent : l’aspect technique est pris en charge, clé en main, dans le respect du juste besoin. « Si cette offre de service clé en main permet d’éviter les ruptures ou des délais de commandes étendus, elle nécessite toutefois pas mal de certitudes sur les données d’entrée, tels que les effectifs présents sur site, par exemple, et leur variation en cours d’année, poursuit le responsable. Notre réactivité et celle des entreprises de propreté pourra être encore améliorée par une plus grande traçabilité de la data à la source grâce au digital, un levier d’innovation particulièrement attendu pour suivre au plus près la consommation de papier, le niveau d’hygiène et l’expérience de l’ensemble des clients utilisateurs. » Cabine de toilette équipée de capteurs RFID, distributeurs connectés, désormais, la cabine sanitaire 2.0 nourrit les défis et accélère les projets de la R&D, ouvrant la voie à une nouvelle génération d’équipements au plus grand potentiel de performance, d’interaction et de protection. « En réponse aux entreprises exigeant plus de transparence sur les prestations réalisées, la technologie peut également représenter une alliée dans la justification du modus operandi, et la démonstration de la valeur du service que nous apportons », conclut François Brochet.

Qui sommes nous ? 

Chez PAREDES ENTREPRISES DE PROPRETE, nous maîtrisons les enjeux propres à votre activité : satisfaction du client final, réactivité opérationnelle, optimisation des coûts et conquête commerciale. Nous avons ainsi conçu une approche globale pour vous accompagner dans l’atteinte de ces objectifs, à travers une offre de services et une sélection produits sur-mesure.

Partenaire de la FEP, PAREDES ENTREPRISES DE PROPRETÉ a la particularité d’être à la fois distributeur, fabricant et prestataire de services. Notre équipe dédiée vous offre une expertise hygiène au quotidien et un accompagnement terrain par des spécialistes.

Découvrez le nouveau site e-commerce 
www.paredes.fr