Santé et environnement

Prévention : une aide pour les moins de 200 salariés

La rédaction | 8 décembre 2017 |

Photo : Faimax.
Une convention signée avec la CnamTS permet aux entreprises de propreté de moins de 200 salariés de conclure des contrats de prévention et de bénéficier de subventions.

Signée avec la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CnamTS), la deuxième Convention nationale d’objectifs (CNO) spécifique à la propreté permet aux entreprises du secteur, dont l’effectif est inférieur à 200 salariés, de conclure des contrats de prévention avec leur Carsat. Les entreprises ont ainsi la possibilité de bénéficier d’avances ou subventions afin de réaliser des projets visant à améliorer les conditions de santé et sécurité au travail.

L'objectif de cette convention est double : stabiliser voire diminuer la sinistralité due aux risques de TMS/ manutentions manuelles/ chutes et apporter une culture de prévention à tous les niveaux de l’entreprise.

Investissements en matière de formation et d'équipement

Lors de la première CNO Propreté (2013-2016), 43 contrats de prévention ont été signés. La participation des caisses s’est élevée à 544 548 € soit une participation moyenne de 30,6 % aux investissements en matière de formation et d'équipement. Le montant moyen d’un contrat est de 41 381,50 €. Les principales mesures ont porté, par exemple, sur la manutention manuelle (diables électriques monte-escaliers, aménagement des véhicules avec rampes automatiques…), contre les chutes de hauteur (nacelle araignée ou ciseau, système télescopique de lavage des vitres…) ou le risque routier (équipements de sécurité), ainsi que des formations.

En Ile-de-France

La Cramif organisait, le 7 décembre, les Rencontres en prévention pour l'hôtellerie et la propreté, à Paris (14e arr.). En partenariat avec le Club des dirigeants de l'hôtellerie internationale et de prestige, cette 3e édition avait pour thème : «De la prévention des risques professionnels au management durable». Lors des conférences, des représentants de l'Institut du travail et du management durable sont intervenus, ainsi que des professionnels de l'hôtellerie-restauration. En parallèle, un showroom de fournisseurs présentait les solutions techniques innovantes.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Entreprise

    Se lancer dans la gestion des déchets tertiaires

    Les entreprises de propreté bénéficient d’une position de premier ordre pour assurer l’optimisation de la gestion des déchets tertiaires de leurs clients. L’outil Smartri est conçu pour les aider à développer une offre en la matière.

    20 octobre 2017

  • Stratégie

    Se diversifier dans la gestion des déchets spécifiques

    Se lancer dans la gestion des déchets spécifiques et dangereux pour se diversifier, c’est le choix de l’entreprise AD Agio Propreté qui table sur cette stratégie pour assurer son développement.

    20 octobre 2017

  • Grande distribution

    S'adapter aux contraintes de la grande distribution

    Pour faire face aux exigences de la grande distribution tant en matière de tarifs que de qualité, les entreprises de propreté doivent s’organiser pour gagner en productivité.

    5 octobre 2017

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • Propreté
    27 avril 2017
    Entreprises de propreté et FMeurs font le même constat : il est nécessaire de sortir des logiques de gamme et de la standardisation des prestations afin de recréer de la valeur ajoutée dans le tertiaire. Comment faire pour que la qualité de la prestation ne se mesure pas ...
  • Technologies
    1 février 2017
    Si certains freins technologiques et économiques subsistent, la robotisation des machines de propreté progresse. Les applications professionnelles n’en sont encore qu’à leur début mais pour les entreprises la question est d’ores et déjà posée : comment ...
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...

Sélections thématiques