Juridique et social

Ordonnances

Loi Travail : quels impacts pour la propreté?

Séverine Wilson | 15 novembre 2017 |

Photo : Net Plus.
Dans les ordonnances publiées pour réformer la loi Travail, l'intégration du transfert conventionnel dans le Code du travail comme élément de verrou légal est l'une des mesures essentielles pour la Branche propreté.

Les ordonnances de la loi Travail du 15 septembre 2017 ont été publiées le 23 septembre au Journal Officiel. Deux éléments permettent la sauvegarde d'intérêts majeurs pour la branche propreté, à la grande satisfaction de la FEP, qui a mené un travail de fond avec la Direction générale du travail et auprès du gouvernement. Il s'agit de l’intégration du transfert conventionnel dans la liste des verrous légaux : toutes les entreprises doivent respecter l'article 7 défini par la branche dans la CCN. La réforme prévoit également la sécurisation de la poursuite de la relation de travail après transfert conventionnel.

Négociation collective

D'autres mesures importantes sont à souligner (*). L'ordonnance relative à la négociation collective(1) définit et articule les niveaux de négociation, limite la contestation des accords, harmonise les règles des accords liés au développement de l’emploi et accélère le processus des accords majoritaires. Le champ de la primauté de l’accord d’entreprise est largement étendu, cette primauté devient la règle. Concernant la négociation collective dans les TPE/PME(2), le texte met en place des possibilités accrues de négocier des accords collectifs sans délégué syndical dans les entreprises de moins de 50 salariés et créé un observatoire dédié à l’analyse et à l’appui au dialogue social.

Relations de travail

Pour mieux encadrer les relations de travail, les nouvelles dispositions(3) visent à sécuriser les ruptures du contrat de travail et à limiter les contentieux. D’autres avancées sont prévues, telles que l’assouplissement des règles de licenciement, un barème plafonnant les indemnités versées aux salariés par les prud’hommes, le raccourcissement du délai de saisine des prud’hommes, et la mise en place de dispositifs collectifs de rupture conventionnelle.

En matière de dialogue social(4), il est opéré une refonte complète des dispositions du Code du travail en définissant une nouvelle organisation dans l’entreprise. Les instances représentatives élues du personnel (IRP) sont fusionnées en une seule institution : le comité social et économique (CSE).

Pour assouplir le recours à certaines formes de travail(5), il est accordé une compétence accrue aux branches en matière de CDD et de recours à l’intérim, qui ouvre le sujet du CDI de chantier (thèmes qui peuvent faire l’objet d’une négociation de branche).

Simplification du compte pénibilité

Le dispositif du compte pénibilité(6) est simplifié, comme l'a demandé la FEP dans son Livre Bleu 2017. Le compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) est transformé en compte professionnel de prévention (C2P). Les facteurs difficilement évaluables par les entreprises (manutentions manuelles de charges, postures pénibles, vibrations mécaniques et agents chimiques dangereux) sont écartés du dispositif de prévention. Le financement de la pénibilité par le biais de 2 cotisations sociales spécifiques est supprimé.

À noter que des formations dédiées à la réforme travail seront organisées début 2018. Des dates seront fixées par les chambres régionales de la FEP avec l’Inhni.

(*) Consulter les circulaires sociales de la FEP n° 2017-09-S35(1), 10-S36(2), 10-S37(3), 10-S38(4), 10-S39(5) et 10-S40(6)



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • RÉFORME DE LA FORMATION :
    MISE EN OEUVRE DE LA
    «RÉVOLUTION COPERNICIENNE»

    Trois grands axes sont à retenir dans la réforme de la formation professionnelle : le rôle laissé aux individus dans la trajectoire professionnelle via, entre autres, le CPF totalement rénové, la libéralisation de l’apprentissage et de la ...

    18 septembre 2018

  • Passer à la propreté 4.0

    L’accélération des évolutions technologiques, avec notamment la robotisation et les objets connectés, permet aux industriels du secteur hygiène et propreté de proposer des produits intégrant de nouvelles fonctionnalités autonomes.

    3 septembre 2018

  • INNOVATIONS INTERCLEAN

    JUSQU’OÙ IRONT LES ROBOTS ?

    Des robots, encore des robots, toujours… les autolaveuses autonomes ont fait leur show lors du dernier salon Interclean à Amsterdam. Les dernières nées vont même jusqu’à se recharger, se vidanger et remplir leurs réservoirs seules. Si ...

    25 juin 2018

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • Technologies
    1 février 2017
    Si certains freins technologiques et économiques subsistent, la robotisation des machines de propreté progresse. Les applications professionnelles n’en sont encore qu’à leur début mais pour les entreprises la question est d’ores et déjà posée : comment ...
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain

Produits et Services

Sélections thématiques