L'Etat vient de lancer son appel d'offres pour 300 MW d'installations photovoltaïques en compensation de la fermeture de la centrale de Fessenheim. 

Il était temps. Près d'un an après son engagement, et surtout après avoir obtenu l'accord de la Commission européenne, le gouvernement vient d'officialiser son appel d'offres dans le Haut-Rhin pour développer 300 MW de solaire photovoltaïque, en compensation de l'arrêt de la centrale de Fessenheim. Dans le détail, l'appel d'offre vise une production de 200 MW par des centrales au sol, 75 MW par des grandes installations sur toiture et 25 MW par des petites. Le Ministère de la Transition écologique et solidaire attribuera également un bonus environnemental aux centrales au sol qui s'implanteront sur des terrains dégradés. Un premier dépôt des offres est attendu dans 6 mois.