Avec son offre de remplacement de vieille chaudière par une pompe à chaleur pour 1 €, le groupe Effy cherche à gonfler ses rangs en s'entourant d'artisans qualifiés.

"Travaux à 1 euro ne veut pas dire travaux au rabais !" Frédéric Utzmann n'a de cesse de le répéter. Le co-fondateur d'Effy qui, après "l'isolation des combles à 1 € " vient de lancer la "PAC à 1 €", veut s'assurer que tous les partenaires du Pacte Energie Solidarité, marque d'Effy en charge de l'opération, soient compétents et gageurs de travaux de qualité. Or, pour absorber la forte demande de dossiers depuis l'annonce de l'offre (cf article ici), le groupe a besoin d'élargir son réseau de professionnels.Pour devenir partenaire de cette offre "PAC à 1 €", les installateurs doivent répondre aux critères suivants :- être RGE ;- avoir un Qualipac ou équivalent Qualibat ;- avoir l'attestation de capacité catégorie 1 "Maîtrise des fluides frigorigènes" ;- faire la maintenance du matériel et proposer des contrats d'entretien pour suivre la machine (dans les prix du marché vérifiés par Effy en fonction du secteur géographique) ;- avoir une ancienneté de plus de 5 ans qui démontre de l'expérience et de la stabilité.Le professionnel doit également être capable de faire un bilan thermique. LIRE AUSSI  La PAC à 1 euro c'est maintenant !                     Déjà 10 000 demandes pour la PAC à 1 euro                     En riposte à la PAC à 1 euro, Engie lance la chaudière à 1 euro