Sélection des changements rentrés en application le 1er juillet qu’il faut connaître.

Bye bye fioulLes chaudières fioul ne sont plus éligibles au crédit d’impôt transition énergétique.  Cependant les ménages ayant signé un devis et versé un acompte avant le 30 juin peuvent encore prétendre à ce crédit d’impôt. Hausse du prix du gazLes tarifs réglementés du gaz ont augmenté de plus de 7% chez Engie. Les clients qui ont souscrit un contrat à prix de marché fixe ne sont concernés par cette hausse. Gare au radonLa délimitation des zones "à potentiel radon" entre en vigueur. 7 000 communes seront classées selon trois catégories : zone 1 (zones à potentiel radon faible), zone 2 (zones à potentiel radon faible mais sur lesquelles des facteurs géologiques particuliers peuvent faciliter le transfert du radon vers les bâtiments) et zones 3 (zones à potentiel radon significatif). Selon le classement, des obligations plus ou moins fortes - information, évaluation, mesurage, prévention de l'exposition au radon... - doivent être mises en oeuvre. Nouveaux versements transport Les entreprises d’au moins 11 salariés situées en Île-de-France, ou dans l’une des zones de province où ce versement a été institué, doivent payer, sur les rémunérations de leurs employés, une taxe, le versement transport, qui constitue la principale ressource destinée à financer les transports en commun franciliens. Au 1er juillet 2018, le taux du versement transport change dans de nombreuses communes et de nouvelles communes y sont assujetties. Il passe notamment de 2,12 à 2,33% pour les communes des départements de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne ; de 0,2 à 0,5 dans le pays de Montbéliard et de 1,8% à 2% dans le Grand Avignon. Pépère sur la route  Au cas où vous ne vous en seriez pas encore rendu compte, les routes à double-sens, sans séparateur central voient leur limitation de vitesse passer de 90 à 80 km/h. Lire notre article Vous hésitez à larguer votre chaudière fioul cet été ? Les primes incitatives arrivent