Archive

Le nouveau site Werner & Mertz en ordre de marche

Séverine Wilson | 18 septembre 2019 |

Photo : Services.

Inaugurée en mai dernier, la nouvelle usine de Werner & Mertz, à Mayence (Allemagne), est désormais opérationnelle. Découverte en images.


Avec son nouveau site de production à Mayence (Allemagne), Werner & Mertz réaffirme sa stratégie responsable en matière de gestion des emballages (voir la vidéo ci-dessous). En effet, cette extension de l’usine allemande inaugurée en mai dernier (relire l’article du 14 juin 2019) intègre une unité de fabrication d’Alpla, qui élabore des emballages en PET 100 % recyclé. Depuis 2012, l’entreprise a choisi de produire ses propres emballages. « C’est une partie importante de notre engagement durable, a affirmé Reinhard Schneider, PDG et propriétaire de Werner & Mertz. Depuis neuf ans, nous essayons de créer une boucle fermée pour la production d'emballages plastiques, tout en utilisant le minimum d’énergie. Si tous les industriels suivaient ce principe, il n’y aurait plus besoin de recyclage ou de consignes… »

L’industriel s’est engagé à incorporer de plus en plus de plastiques recyclés pour l'ensemble de sa production (relire l’article du 11 juillet 2018).

Encore des innovations en matière d’emballages

Werner & Mertz compte aussi poursuivre ses innovations avec notamment un « mono-matériau » plastique qui sera plus facile à recycler. Ainsi, dès novembre 2019, il lancera sur le marché allemand un produit Rainet en poche avec une étiquette « pelable ». Ce système concernera d’abord les produits grand public (Frosch, Rainet) puis les solutions professionnelles (Green Care Professional).

Dans son laboratoire de R&D, l’entreprise continue de travailler pour privilégier l’utilisation de tensio-actifs basés sur des sous-produits végétaux de l’agriculture européenne (huile de colza, de lin ou d’olive, extrait d’orange…). De plus, le système de traitement de l’eau de l’usine (par osmose inverse) permet d’utiliser une eau déminéralisée (sans bactérie, sans germe) dans la composition des détergents, limitant ainsi l’ajout de conservateurs pour la durabilité des produits. W&M ne fait appel à aucun microplastique dans ses formulations.

L’entreprise allemande réalise un chiffre d’affaires global de 400 M€, dont 25 % auprès des professionnels. « Les entreprises de propreté nous font de plus en plus confiance et la demande augmente sur ce créneau, de même pour la santé, les collectivités et, dans une moindre mesure, la restauration », explique Frank Vancraeyveld, PDG de Werner & Mertz Professional (voir son interview en vidéo ci-dessous).






Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

  • Accord conclu pour les salaires 2021

    Les partenaires sociaux de la branche Propreté se sont mis d’accord sur une augmentation des salaires conventionnels pour 2021. De même, le ...

    23 septembre 2020
  • Nice accueille l’AG de la FEP

    Entreprises de propreté et opérateurs du Monde de la Propreté se réuniront à Nice le 24 septembre pour l’Assemblée générale de la FEP. ...

    23 septembre 2020
  • L’égalité professionnelle comme atout différenciant

    Le Fare Propreté propose plusieurs sessions de formation en distanciel pour connaître et répondre à ses obligations en matière d’égalité ...

    23 septembre 2020
Dossiers de la rédaction
  • STRATÉGIE
    1 octobre 2019
    Pour créer un nouveau modèle économique, le secteur de la propreté doit se réinventer. C’est autour de la satisfaction de l’utilisateur final (usager des transports, occupant des bureaux, client du centre commercial…) que les entreprises du secteur ...
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain
  • 1 mai 2016
    - Innovation : L’arrivée de la propreté connectée - Machines : La percée des robots - Chimie : Le dosage se perfectionne

Produits et Services