Santé et environnement

Papiers d'essuyage

Tork privilégie un approvisionnement responsable

Séverine Wilson | 23 novembre 2017 |

Photo : Services.
Pour s'inscrire dans une économie circulaire, Tork favorise l'utilisation de papier recyclé et de briques alimentaires.

À l'occasion de la Semaine européenne de réduction des déchets, Tork, marque professionnelle du groupe Essity, a ouvert les portes de son usine d'Hondouville dans l'Eure. Pour produire essuie-mains, bobines d'essuyage, papier hygiénique et serviettes de table - notamment les gammes Smart One et Reflex - le site industriel utilise un ensemble de matières premières de récupération. La capacité de l'usine est de 62 000 tonnes par an pour les papiers à usage sanitaire. 98 % de la production est basée sur un approvisionnement responsable. Hondouville est ainsi le premier site français en matière de recyclage des papiers récupérés (80 000 tonnes par an) et de briques alimentaires (19 000 t par an) dont la part sera augmentée à l'avenir.

Valorisation des déchets

Avant d'être intégrées dans le processus de production, ces matières nécessitent plusieurs étapes, comme le désencrage des papiers ou la séparation du plastique et de l'aluminium pour les briques. Les déchets issus de cette transformation sont valorisés : le Poly-al (combustible solide ou matériau pour la métallurgie) et le Calciton (épandage, briquetterie, valorisation énergétique).

L'empreinte écologique est limitée pour l'ensemble du site (gestion de l'eau, station d'épuration, gestion de l'énergie), comme toutes les implantations d'Essity. D'une manière générale, le fabricant est très engagé dans le développement durable. Il a noué un partenariat avec la Fondation des Nations Unies.

En chiffres

Pour Essity (ancienne partie Hygiène du groupe SCA), la France représente le 4e marché mondial avec un volume d'affaires d'1 Md€ et un effectif de 3 000 personnes. Globalement, le groupe emploie 48 000 salariés dans 150 pays, pour un chiffre d'affaires de 10,7 milliards d'euros.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Se concentrer sur le tertiaire

    Choisir de se développer dans la propreté pour le tertiaire implique une forte différenciation, qui passe par l’accompagnement des agents et la proximité avec ses clients.

    22 janvier 2018

  • TENDANCES

    Un marché pour le matériel reconditionné

    Pour des raisons économiques mais aussi de politique RSE,la demande en matériels de nettoyage reconditionnés progresse. Les fabricants spécialisés s’organisent et structurent leur offre pour y répondre.

    15 décembre 2017

  • Entreprise

    Se lancer dans la gestion des déchets tertiaires

    Les entreprises de propreté bénéficient d’une position de premier ordre pour assurer l’optimisation de la gestion des déchets tertiaires de leurs clients. L’outil Smartri est conçu pour les aider à développer une offre en la matière.

    20 octobre 2017

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • Propreté
    27 avril 2017
    Entreprises de propreté et FMeurs font le même constat : il est nécessaire de sortir des logiques de gamme et de la standardisation des prestations afin de recréer de la valeur ajoutée dans le tertiaire. Comment faire pour que la qualité de la prestation ne se mesure pas ...
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain

Produits et Services

Sélections thématiques