Santé et environnement

Les COV, qu'est-ce que c'est ?

La rédaction | 3 avril 2019 |

Les composés organiques volatiles, qui altèrent la qualité de l'air intérieur, sont méconnus de près de la moitié de la population française, selon une récente étude.


43 % des Français ignorent ce que sont les composés organiques volatiles (COV), largement responsables de la pollution de l’air intérieur. 40 % connaissent de nom, 14 % assez bien et seul 3 % très bien, selon l’étude IGC-Interactive Qualité d’air intérieur.

Véritable enjeu de santé public, la pollution de l’air intérieur est responsable de la multiplication par 4 du nombre de personnes asthmatiques en France depuis ces 30 dernières années et de 20 000 décès par an*. En effet, nous passons au moins 80 % de notre temps dans des endroits clos, sachant que l’air y est cinq fois plus pollué qu’à l’extérieur.

Grande volatilité

Alors les COV, qu’est ce que c’est ? « Ils regroupent une multitude de substances, qui peuvent être d’origine biogénique (naturelle) ou anthropique (humaine). Les plus connus sont le butane, le toluène, l’éthanol (alcool à 90°), l’acétone et le benzène que l’on retrouve dans l’industrie, le plus souvent sous la forme de solvants organiques (par exemple, dans les peintures ou les encres mais aussi la fumée de tabac, les solvants…) », indique l’Ademe. Le danger réside notamment dans leur grande volatilité qui leur permet de se répandre facilement dans l’atmosphère, et donc dans notre organisme.

Produits sans COV

La qualité de l’air intérieur est également impactée par le taux de CO2 (dioxyde de carbone), gaz carbonique que nous dégageons naturellement en respirant. Alors que faire ? Pour améliorer la qualité de l’air, au bureau comme à la maison, aérer reste la solution la plus simple et à portée de tous. Selon l’étude IGC-Interactive Qualité d’air intérieur, 2 % de la population ne le feraient jamais !  Les industriels se penchent eux aussi sur le problème, en proposant désormais des capteurs de CO2 mesurant en permanence le taux de dioxyde de carbone présent dans l’air, reliés à une application mobile qui alerte lorsque le taux est trop concentré, invitant alors à augmenter la puissance de ventilation ou à ouvrir les fenêtres. De leur côté, les fabricants de détergents proposent de plus en plus des produits sans COV, tandis que ceux qui conçoivent les aspirateurs à poussière améliorent la filtration.

* Étude exploratoire du coût socio-économique des polluants de l’air intérieur – Observatoire de la qualité de l’air intérieur – CSTB – Anses



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Publi-communiqué

    Innovations et respect de l’environnement

    Dans un marché qui renoue avec la croissance, le développement durable et l’environnement restent des enjeux majeurs pour le secteur de la propreté. Ce sont aujourd’hui des éléments clefs à sa croissance et de véritables moteurs de performance. ...

    3 avril 2019

  • Les conférences à ne pas manquer sur Europropre !

    Le programme plus dense cette année apportera des réponses concrètes aux préoccupations des professionnels du secteur.

    3 avril 2019

  • Des alternatives pour « rouler au vert »

    Qu'il s'agisse des matériels de nettoyage ou des véhicules pour se déplacer, l'offre de motorisation électrique s'accroît. Une opportunité pour les entreprises de propreté d'optimiser leur activité tout en mettant en avant leur démarche responsable.

    6 mars 2019

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain
  • 1 mai 2016
    - Innovation : L’arrivée de la propreté connectée - Machines : La percée des robots - Chimie : Le dosage se perfectionne

Produits et Services

Sélections thématiques