Profession

Commissions paritaires régionales

Animer le dialogue social dans les TPE

Séverine Wilson | 13 juin 2018 |

Jocelyne Vidal (M'nett), membre de la CPRI Occitanie.
La propreté se mobilise pour participer à la construction du dialogue social dans les TPE. Plusieurs dirigeants du secteur font partie d’une CPRI.

Il était important pour la branche que des chefs d’entreprise de propreté participent aux Commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI). Au nombre de 13, elles ont été instaurées le 1er juillet 2017, par la loi Rebsamen de 2015. Ces commissions sont composées de 10 représentants de salariés et 10 représentants d'employeurs. Les CPRI ont pour missions d'informer et de conseiller les salariés et chefs d'entreprise de moins de 11 salariés sur les dispositions légales et conventionnelles qui leur sont applicables et de rendre des avis sur des questions spécifiques aux TPE (emploi, formation, GPEC, conditions de travail, santé, égalité professionnelle, temps partiel et mixité des emplois).

Représenter la profession

Pour faire connaître les spécificités des entreprises de propreté, la FEP a soutenu les candidatures de plusieurs dirigeants de la branche, portées par la CPME. « Il est important que la propreté se soit mobilisée pour représenter la profession au sein des CPRI, estime Jocelyne Vidal, gérante de l'entreprise de M'nett (Haute-Garonne), qui fait partie de la CPRI Occitanie. Les patrons et salariés de TPE manquent d'informations. Notre but est de leur apporter des éléments de réponse pour une meilleure compréhension globale des règles. »

« Nous sommes partis d'une page blanche pour imaginer, inventer et proposer comment inscrire le dialogue social dans les TPE de moins de 11 salariés, poursuit-elle. Nous nous réunissons tous les deux mois et avons créé quatre sous-commissions. N’oublions pas cependant que le dialogue social dans la TPE, c’est d'abord le chef d’entreprise qui est en direct avec son salarié ». Quatre axes ont été choisis : commission emploi et formation, dialogue social dans les entreprises (conditions de travail, santé au travail, prévention des risques, égalité professionnelle), mutualisation des actions culturelles et sociales pour les moins de 11 salariés, communication interne et externe.

En savoir plus : Circulaires sociales FEP n° 2015-09-S28 et n° 2017-07-S25.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • Technologies
    1 février 2017
    Si certains freins technologiques et économiques subsistent, la robotisation des machines de propreté progresse. Les applications professionnelles n’en sont encore qu’à leur début mais pour les entreprises la question est d’ores et déjà posée : comment ...
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain

Produits et Services

Sélections thématiques