Profession

Un nouvel Opco en ordre de marche pour la propreté

Séverine Wilson | 9 mai 2019 |

Hervé Bécam, président, Jamil Aït-Idir, vice-président, et Valérie Sort, directrice préfiguratrice de l'Opco. Photo : Services.

Le second conseil d’administration de l’Opco (opérateur de compétences) des services à forte intensité de main d’œuvre – dont fait partie la Branche propreté – a eu lieu le 2 mai, suivi d’une conférence de presse le 3 mai.


À l’occasion d’une conférence de presse organisée le 3 mai à Paris dans les locaux du Fafih (ancien Opca des métiers de l’hôtellerie et de la restauration), le nouvel opérateur de compétences (Opco) des services à forte intensité de main d’œuvre – dont fait partie la Branche propreté et services associés – a présenté sa feuille de route et ses missions. Lors du conseil d’administration du 2 mai, Valérie Sort – auparavant DG du Faf.TT (travail temporaire) – a été désignée directrice générale « préfiguratrice ».

Ainsi constitué, l’Opco couvre 32 branches, soit 250 000 entreprises environ (dont une majorité ont moins de 50 salariés) et quelque 3,5 millions de salariés.

Les chantiers prioritaires

« Nous devons coconstruire un Opco en nous basant sur les particularités de chacun des anciens Opca, indique Hervé Bécam, président de l’Opco (collège patronal). L’humain est au cœur de nos priorités ». « Nous nous attaquons maintenant à la phase opérationnelle », souligne Valérie Sort. Il s’agit notamment de réunir les compétences des organisations, de mettre en place la réforme en respectant les délais du calendrier social, de repenser la stratégie et l’offre de services, d’accompagner les partenaires sociaux dans leur vision stratégique et de réfléchir avec l’ensemble des acteurs au choix du modèle économique. « Nous devons partir des besoins des branches et tenir compte des spécificités des métiers pour leur apporter une valeur ajoutée en termes de qualification et de certification», ajoute Jamil Aït-Idir, vice-président de l’Opco (collège salarial).

Les principales missions

Agréé le 1er avril 2019, cet organisme paritaire est construit sur la base de 4 Opca : le Fafih, le Faf.TT (travail temporaire), Intergros (commerce de gros et international), et Opcalia, auxquels s'ajoute la Délégation Propreté de l’ancien Opca Transports & Services. Il rassemble 1 100 salariés. Le bureau a été constitué le 8 avril (lire l’encadré ci-dessous). L’Opco a pour missions principales de développer les contrats en alternance et en assurer le financement, d’appuyer techniquement les branches adhérentes dans la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences, d’assurer un service de proximité au profit des PME et TPE afin de les accompagner dans l’analyse et la définition de leurs besoins en matière de formation, de promouvoir la formation professionnelle et de développer des partenariats auprès des instances régionales compétentes en matière d’emploi/formation.

Qui composent le bureau de l’Opco ?

Président : Hervé Bécam (UMIH)

Vice-Président : Jamil Aït-Idir (CGT)

Trésorier : Alain Huninik (CFE-CGC)

Trésorier adjoint : Philippe Barbier (CGI)

Secrétaire : Patrick Tuphé (Prism’emploi)

Secrétaire adjoint : Agnès Marchat (CFTC)

Font également partie du bureau :

Catherine Augereau-Leloup (Snarr – Syndicat national de l’alimentation et de la restauration rapide) ; Philippe Gilles (Fnam) ; Marie-Christine Oghly (Medef) ; Carole Sintes (FEP) ; Claude Tarlet (Medef) ; Raphaël Caccia (FGTE-CFDT) ; Ousmane Cissakho (Unsa intérim) ; Patricia Drevon (FGTA FO) ; Jean Hédou (FEETS FO) ; M’Hand Sahki (Sud Solidaires aérien).



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Comment faire le pari de s'associer ?

    Se regrouper avec quatre autres entreprises de propreté du Centre a permis à Multis de mutualiser les bonnes pratiques et de se positionner sur des marchés régionaux.

    6 novembre 2019

  • Comment miser sur la réactivité ?

    En se concentrant sur le secteur privé, Corse Propre Services a choisi d’adapter son organisation pour répondre avec la meilleure réactivité aux exigences d’urgence des clients.

    2 octobre 2019

  • Plus mobile avec les matériels sans fil

    L'offre de matériels sans fil se développe pour répondre aux exigences de mobilité et d'ergonomie des entreprises de propreté, tout aussi soucieuses du bien-être de leurs salariés que de leur productivité, en particulier pour le travail en ...

    18 septembre 2019

Dossiers de la rédaction
  • STRATÉGIE
    1 octobre 2019
    Pour créer un nouveau modèle économique, le secteur de la propreté doit se réinventer. C’est autour de la satisfaction de l’utilisateur final (usager des transports, occupant des bureaux, client du centre commercial…) que les entreprises du secteur ...
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain
  • 1 mai 2016
    - Innovation : L’arrivée de la propreté connectée - Machines : La percée des robots - Chimie : Le dosage se perfectionne

Produits et Services

Sélections thématiques