Profession

Comment mobiliser les travailleurs dans les services

WILSON, Séverine | 23 janvier 2019 |

Photo : CRDIA, Irisso.

Le 15 janvier dernier, un colloque organisé à Paris a réuni chercheurs et professionnels autour du thème : « quelle mobilisation du travail dans le Facility Management ? »


L’Université Paris Dauphine PSL à Paris a accueilli le mardi 15 janvier des chercheurs et des professionnels pour débattre de la mobilisation du travail - c'est à dire les conditions de recrutement et de fidélisation des travailleurs - et de la mobilisation au travail dans le Facility Management. Organisé par le CRDIA (Consortium de recherche de l’Île Adam), ce colloque a abordé les différents aspects de ces questions, sur les plans juridique, sociologique, économique et managérial à travers l’intervention de spécialistes et de chefs d’entreprise.

La question de l’œuvrant a été largement évoquée. La propreté était représentée pendant les débats par Éric Noleau, directeur Ile-de-France de GSF. Le groupe conduit une démarche basée sur l’Excellence opérationnelle, un dispositif managérial qui organise la remontée d'expériences quotidiennes des salariés en vue d'améliorer continuellement la qualité et de prévenir les réclamations des clients. Grâce à la proximité de l'encadrement, elle met en avant le travail des agents, améliore le bien-être des individus et la relation de confiance qui peut être créée avec le bénéficiaire final. « Pour mobiliser le travail, c'est-à-dire les salariés, le management doit être à l’écoute et s’occuper des collaborateurs, a expliqué Éric Noleau. Il faut du temps pour que l’équipe œuvrante adhère complètement à ce type de démarche qui nécessite aussi l’implication du client pour construire une véritable coopération. » La première expérience a été menée chez L’Oréal et, après deux ans de mise en place, GSF a observé une baisse des réclamations et une amélioration de l’image des agents de service.

Être à l’écoute du travail

Pour Olivier Blandin, cofondateur du Laboratoire Atemis, trouver un nouveau mode d’organisation doit donner une autre perspective du travail : « Nous devons sortir de la logique impliquant que la dépense est un coût. Il faut relier la production de valeur aux enjeux du travail pour développer des ressources immatérielles (compétences, pertinence, coopération). On ne peut pas prendre soin des personnes sans prendre soin de leur travail. Être à l’écoute du travail doit faire partie de la doctrine managériale. Dans la relation client-prestataire, une coopération doit naître autour de la création de valeur. »

Pour les acteurs du FM, réunis en table ronde, « la mobilisation du travail est une question primordiale », a affirmé Christophe Ploux, président du Sypemi (Syndicat professionnel des entreprises de multiservice immobilier). Pour Joël Larousse, secrétaire général adjoint de l’Arseg (Association des directeurs de l’environnement de travail), le directeur de l’environnement de travail doit créer une communauté de travail entre les collaborateurs, mais aussi entre l’entreprise, le bâtiment et le prestataire.

IL A DIT

« Pour parvenir à transformer le travail et son organisation, il faut s’intéresser à la transformation du travailleur. Si l’entreprise cliente considère que l’expérience du collaborateur est importante, elle ne peut pas ignorer la façon dont travaillent les personnes qui exécutent les services. Il existe une symétrie entre l’expérience du travailleur et l’expérience du collaborateur. La confiance est l’enjeu principal des années à venir. »

Pierre-Yves Gomez, professeur de Management à l’EM Lyon Business School



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Publi-communiqué

    Innovations et respect de l’environnement

    Dans un marché qui renoue avec la croissance, le développement durable et l’environnement restent des enjeux majeurs pour le secteur de la propreté. Ce sont aujourd’hui des éléments clefs à sa croissance et de véritables moteurs de performance. ...

    3 avril 2019

  • Les conférences à ne pas manquer sur Europropre !

    Le programme plus dense cette année apportera des réponses concrètes aux préoccupations des professionnels du secteur.

    3 avril 2019

  • Des alternatives pour « rouler au vert »

    Qu'il s'agisse des matériels de nettoyage ou des véhicules pour se déplacer, l'offre de motorisation électrique s'accroît. Une opportunité pour les entreprises de propreté d'optimiser leur activité tout en mettant en avant leur démarche responsable.

    6 mars 2019

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain
  • 1 mai 2016
    - Innovation : L’arrivée de la propreté connectée - Machines : La percée des robots - Chimie : Le dosage se perfectionne

Produits et Services

Sélections thématiques