Profession

L’Afimin change de président

WILSON, Séverine | 29 novembre 2018 |

Patrick Djébar (Afimin) et Renaud Buronfosse (Cisma). Photo : Services.

Désormais membre du Cisma, l’Association des fabricants de matériels et produits d’hygiène et de propreté a un nouveau président depuis septembre. Patrick Djébar (Tennant) remplace Christian Godard.


En septembre 2018, l’ensemble du bureau de l’Afimin a été renouvelé. Christian Godard et Christian Goretti, qui restent président et vice-président d’honneur, souhaitaient en effet passer la main. Patrick Djébar, directeur des comptes clés de Tennant, a pris la présidence de l’association, aux côtés de Jean-Marc Lasserre (Kärcher) et Laurent Cerisier (Rotowash) toujours trésorier.

Ce remaniement s’inscrit dans un changement plus large pour l’Afimin depuis son intégration en juin au Syndicat des fabricants de biens d’équipements pour la construction, les infrastructures et la manutention (Cisma) (relire l’article du 5 juillet 2018), également affilié à la Fédération des industries mécaniques (FIM). « En tant que représentante de fabricants de matériels mécaniques, il nous a paru cohérent que l’Afimin rejoigne le Cisma », souligne Patrick Djébar. L’association compte actuellement une vingtaine de membres. Le marché du nettoyage pèse quant à lui 330 M€ annuels (sans compter les ventes de chariots de nettoyage). « Accueillir l’Afimin fait sens puisqu’une partie importante de la clientèle est commune, comme l’industrie et les collectivités locales. Et il y a de nombreux sujets communs, comme la gestion des DEEE », estime Renaud Buronfosse, délégué général du syndicat. Le Cisma comprend deux branches principales : les équipements de BTP (outdoor) et les équipements de manutention (indoor). Avec 12 collaborateurs permanents, il réunit 200 adhérents qui génèrent 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Une nouvelle dynamique

« Nous souhaitons faire évoluer l’Afimin et relancer une nouvelle dynamique en partant à la conquête de nouveaux adhérents. L’objectif est d’avoir la représentation la plus pertinente à la fois dans le matériel électrique et à moteur, mais également sur l’équipement manuel », annonce Patrick Djébar. Le nouveau bureau s’attachera aussi à améliorer la visibilité de l’association et à travailler sur des thématiques novatrices. Les adhérents bénéficient d’une proximité avec le marché, de l’accès à des données statistiques et d’une veille réglementaire. L’Afimin peut désormais s’appuyer sur la puissance juridique du Cisma. « Nous allons réfléchir à de nouvelles synergies entre l’Afimin et le Cisma », ajoute Renaud Buronfosse.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Se préparer au prélèvement à la source

    Le prélèvement à la source sera effectif au 1er janvier 2019. À cette date, tous les employeurs, en tant que collecteurs, devront le mettre en place sur les rémunérations versées à leurs salariés.

    14 novembre 2018

  • MACHINES: AU SERVICE DE L’OPTIMISATION DU PARC

    Au-delà de l’achat ou de la location d’autolaveuses ou balayeuses, il existe une forte attente des entreprises de propreté en matière de services. Les fabricants de machines doivent les accompagner à plusieurs stades : préconisation, choix du ...

    2 novembre 2018

  • HÉBERGEMENT TOURISTIQUE

    UNE PLACE AU SOLEIL POUR LES PME

    Qu’il s’agisse de résidences, de maisons ou de mobile-homes, assurer le nettoyage des logements dédiés aux vacanciers demande une gestion du personnel au plus près des besoins, une forte réactivité et une souplesse d’adaptation pendant les pics ...

    2 octobre 2018

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • Technologies
    1 février 2017
    Si certains freins technologiques et économiques subsistent, la robotisation des machines de propreté progresse. Les applications professionnelles n’en sont encore qu’à leur début mais pour les entreprises la question est d’ores et déjà posée : comment ...
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain

Produits et Services

Sélections thématiques