Entreprises et marchés

Stratégie

Un second rachat aux USA pour Atalian

Séverine Wilson | 20 juin 2017 |

Photo : Aetna Integrated Services.
L’acquisition d’Aetna Integrated Services permet à Atalian de prendre un peu plus pied aux États-Unis.

Après Temco-Euroclean en janvier 2016, Atalian vient de réaliser sa seconde acquisition Outre-Atlantique avec le rachat d’Aetna Integrated Services. Créée en 1936, celle-ci est active dans la propreté, la maintenance technique et le facility management. Aetna Integrated Services, basée à Colombus (Ohio), est présente dans le Tennessee, le West Virginia, l’Indiana et le Kentucky. Avec 1 100 salariés, elle réalise un chiffre d’affaires de 32 millions de $ en 2016 (soit 28,7 millions d'€).

Cette nouvelle opération de croissance externe est le début de la 2ème phase d'acquisitions ciblées aux États-Unis à laquelle Atalian s'est engagé suite à sa fusion avec Temco début 2016 (relire l’article du 11 janvier 2016). Le groupe y emploie déjà 5 000 salariés, pour un chiffre d’affaires de 243 M$ (soit 217,5 M€). Il ambitionne d’atteindre 600 M$ d’ici trois ans (537 M€).

IL A DIT

« Près de 18 mois après notre arrivée sur le continent américain, cette opération nous permet d’étendre l’empreinte géographique du groupe dans le pays, pour mieux servir nos clients. Nous projetons d’ores et déjà de poursuivre notre croissance externe en Amérique du Nord et nous nous sommes fixés, dans notre feuille de route, un objectif de plus 600 millions de $ de CA d’ici trois ans sur cette zone ».

Matthieu de Baynast, président d’Atalian International



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Table ronde

    Comment innover dans le tertiaire ?

    Entreprises de propreté et FMeurs font le même constat : il est nécessaire de sortir des logiques de gamme et de la standardisation des prestations afin de recréer de la valeur ajoutée dans le tertiaire. Comment faire pour que la qualité de la ...

    27 avril 2017

  • Nicolas Cugier

    « Les donneurs d’ordres attendent de l’innovation servicielle »

    Entretien avec Nicolas Cugier,directeur des services généraux de Thales (2,6 millions de m2, 65 000 occupants dont la moitié en France).

    27 avril 2017

  • Gestion

    Adapter les clauses sociales des marchés publics

    Pour répondre à la généralisation des clauses sociales dans les marchés publics, la branche propreté demande une mise en cohérence des exigences des donneurs d’ordres avec les spécificités du secteur et prend l’initiative.

    1 mars 2017

Dossiers de la rédaction
  • Propreté
    27 avril 2017
    Entreprises de propreté et FMeurs font le même constat : il est nécessaire de sortir des logiques de gamme et de la standardisation des prestations afin de recréer de la valeur ajoutée dans le tertiaire. Comment faire pour que la qualité de la prestation ne se mesure pas ...
  • Technologies
    1 février 2017
    Si certains freins technologiques et économiques subsistent, la robotisation des machines de propreté progresse. Les applications professionnelles n’en sont encore qu’à leur début mais pour les entreprises la question est d’ores et déjà posée : comment ...
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain
  • 1 mai 2016
    - Innovation : L’arrivée de la propreté connectée - Machines : La percée des robots - Chimie : Le dosage se perfectionne

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques

Portfolio

Retour en images sur Interclean 2016

Séverine Wilson | 1 juin 2016



CMS Berlin comme si vous y étiez

Séverine Wilson | 28 octobre 2015