Entreprises et marchés

Innovation

Un robot laveur de vitres testé chez BASF

Séverine Wilson | 17 octobre 2018 |

Photo : Services.
Erylon a testé début octobre son robot laveur de vitres, baptisé le Clean-Kong, sur les bâtiments de BASF, en partenariat avec le groupe Atalian.

Le robot laveur de vitres Clean-Kong, le premier de sa série, a été testé sur les bâtiments vitrés du siège social de BASF, à Levallois-Perret. Basé à Aix-en-Provence, le fabricant Erylon a noué un partenariat avec le groupe Atalian, en charge des prestations full FM pour les 34 sites du groupe en France. Les bâtiments concernés, dont les façades alternent vitres et bardage en aluminium peint, comptent 9 étages. « Cette opération de nettoyage en grandeur réelle vise à éprouver le robot, explique Éric Puydebois, directeur général d’Erylon. Des experts sont venus vérifier l’efficacité du procédé. » Le retour d'Atalian vis-à-vis de cette expérimentation est très positif.

Ergonomie et sécurité

Le Clean-Kong affiche un rendement de 360 m2 par heure. Il permet d'éviter de faire appel à une nacelle, pour laquelle il peut y avoir des problèmes de maintenance. Il permet aussi de réduire la pénibilité liée au maniement de perches télescopiques. Et son utilisation est beaucoup plus sécurisante que de solliciter l'aide de cordistes. « Il n’y a pas d’exposition au vide », ajoute Éric Puydebois. Deux opérateurs sont nécessaires pour mettre en œuvre le Clean-Kong : un en toiture et un au sol. Celui sur le toit s’occupe d’actionner et de déplacer le treuil qui déroule le câble auquel est attaché l’appareil, au fur et à mesure de l’avancée des opérations. Celui au sol délimite une zone de sécurité puis déplace le robot, vidange le réservoir d’eau sale et remplit en eau osmosée selon les besoins.

Eau osmosée et microfibre

Le robot fonctionne sans détergent, uniquement avec de l’eau osmosée (environ 3 litres pour une surface de 100 m2). Il est doté de cinq ventouses qui permettent d’assurer le contact entre la vitre et la tête de nettoyage aspirante (en rouleau microfibre). Il est capable de franchir de petits obstacles. Pour lustrer la vitre, un second passage est effectué sans eau. Le système est transportable dans un véhicule utilitaire léger : la partie du treuil est démontable en plusieurs morceaux qui sont ensuite assemblés en toiture.

Erylon entend vendre le Clean-Kong dans le monde entier, pour « bouleverser le nettoyage des façades vitrées ». Il proposera des modules de formation destinés aux opérateurs pour la mise en œuvre. « Nous ciblons les immeubles vitrés de moyenne hauteur, souligne Emmanuel Robert, président d'Erylon. À terme, il sera adapté aussi aux plus grandes hauteurs. »



PARTAGER

imprimer partager par mail

Plus de Photos

L'opérateur en bas de l'immeuble. Photo : Services.

L'opérateur sur le toit pour actionner le treuil. Photo : Services.

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PROSPECTIVE

    FACILITY MANAGEMENT : LE BÉNÉFICIAIRE FINAL AU COEUR DES STRATÉGIES

    Professionnels et experts ont débattu, le 15 novembre, de la place du bénéficiaire final dans les stratégies de FM, lors d’une conférence organisée par Workplace Magazine.

    3 janvier 2019

  • INNOVATIONS SERVICIELLES

    VERS UN MODÈLE PLUS PROCHE DES BESOINS

    Tendre vers le sur-mesure, c’est l’un des objectifs des entreprises de propreté qui prennent le virage de l’innovation servicielle. De nouvelles démarches, nécessitant de nouvelles organisations, permettent de répondre de manière plus pointue aux ...

    2 janvier 2019

  • AVIS D’EXPERT

    ÉVALUATION DES SERVICES : DE LA « QUALITÉ » À LA « PERTINENCE SITUÉE »

    La notion de qualité des services, transposée des pratiques d’évaluation des productions matérielles, est insuffisante et porteuse d’effets contre-productifs, tout particulièrement pour la valorisation du travail. Xavier Baron, sociologue, propose ...

    2 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • Technologies
    1 février 2017
    Si certains freins technologiques et économiques subsistent, la robotisation des machines de propreté progresse. Les applications professionnelles n’en sont encore qu’à leur début mais pour les entreprises la question est d’ores et déjà posée : comment ...
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain

Produits et Services

Sélections thématiques